Promotion et intégration du développement durable


L'économie verte et équitable

Millesime du document : 2016

L’économie verte et équitable représente un mode de développement organisé autour d’une économie sobre en ressources naturelles, faiblement émettrice de gaz à effet de serre et intégrant les dimensions humaines et sociales.

On place au sein de l’économie verte l’ensemble des activités économiques qui agissent en faveur de l’environnement ou en vue de son amélioration. Les métiers de l’économie verte se composent :

  • des métiers purement environnementaux, les « métiers verts ». Il s’agit de métiers dont la finalité et les compétences mises en oeuvre contribuent à mesurer, prévenir, maîtriser, corriger les impacts négatifs et les dommages sur l’environnement ;
  • des métiers dont le contenu évolue pour intégrer des problématiques environnementales, les « métiers verdissants ». Ce sont des métiers dont la finalité n’est pas stricto sensu environnementale mais qui intègrent de nouvelles « briques de compétences » pour prendre en compte de façon significative et quantifiable la dimension environnementale dans le « geste métier ».

Sur la base de diagnostics antérieurs auprès des filières représentatives de l’économie verte en Corse, le GIP Corse Compétences, pour le compte de la DREAL et de l’OEC dans le cadre de l’ODDC, a réalisé en mai 2015 une étude qui propose des repères terminologiques et présente un état des lieux général de l’emploi (I) et des métiers (II) de l’économie verte, ainsi que les perspectives de développement (III).

L’emploi

Cette étude fait apparaître que près de 20 000 personnes occupent un métier de l’économie verte en Corse en 2011. L’ensemble de ces métiers concerne 16 % de l’emploi salarié total. (14 % pour la France entière en 2010).

NB : Les chiffres d’emploi présentés dans cette partie sont basés sur la liste des professions de l’économie verte en date du 30 novembre 2011, identifiant neuf professions vertes et entre 66 et 73 professions verdissantes dans la nomenclature des PCS de l’Insee, selon les travaux de l’Observatoire national des emplois et métiers de l’économie verte.

Les professions vertes

Toutes activités confondues (activités de l’économie verte et autres activités), 763 personnes exercent un métier vert en Corse en 2011 dont 37 % comme « agents de maîtrise énergie eau-chauffage ».

Ces emplois sont principalement occupés par des hommes (94 %) pour une tranche d’âges de 40 à 49 ans. Ces salariés possèdent un niveau de formation varié mais seulement un sur trois dispose d’un diplôme d’études supérieures. Ils bénéficient toutefois de conditions de travail favorables puisque neuf salariés sur dix occupent un emploi sans limite de durée et à temps plein.

Ces métiers verts s’exercent :

  • pour moitié (50,3 %) dans des établissements dont l’activité principale n’est pas tournée vers l’environnement ;
  • à 38 % dans les éco-activités et plus particulièrement dans des établissements dont l’activité principale est la protection de l’environnement (28,8 %), la gestion des ressources naturelles (8,3 %) et transversale (0,9 %) ;
  • à 11,7 % dans des secteurs d’activité périphériques favorables à la protection de l’environnement.

Les professions verdissantes

Elles s’exercent à 71,9 % dans des secteurs d’activité sans lien avec l’environnement et seules 18 % d’entre elles se retrouvent dans les éco-activités. Les chiffres d’emploi présentés dans cette partie sont basés sur la liste des professions de l’économie verte en date du 30 novembre 2011, identifiant neuf professions vertes et entre 66 et 73 professions verdissantes dans la nomenclature des PCS de l’Insee, selon les travaux de l’Observatoire national des emplois et métiers de l’économie verte.

Toutes activités confondues, 19 000 personnes exercent un métier verdissant en Corse en 2011 (40 % d’entre elles exerçant un métier lié au bâtiment). Les hommes représentent 92 % et sont équitablement répartis sur les différentes tranches d’âge entre 15 et 59 ans.

Une personne sur quatre exerçant un métier verdissant ne possède aucun diplôme ou a minima le brevet des collèges. Les niveaux de diplôme sont en deçà de ceux observés chez les personnes exerçant un métier vert.

Enfin, si les conditions de travail restent favorables, elles le sont moins que pour les métiers verts. Neuf salariés sur dix travaillent à temps plein, mais ce sont 85 % qui occupent un emploi sans limite de durée contre 90 % pour les métiers verts.

Le marché du travail

Les offres d’emploi

Entre octobre 2013 et septembre 2014, l’économie verte concerne 12 % des offres collectées par Pôle Emploi (1 500). Ces chiffres placent la Corse parmi les régions où la part des offres sur les métiers de l’économie verte est la plus faible.

Dans l’ensemble des métiers, les offres d’emploi diminuent de 34 % entre 2010 et 2014, contre 43 % pour ceux de l’économie verte avec toutefois un ralentissement moins important dans les métiers verts (– 26 %).

Le temps plein est majoritaire dans les offres déposées sur les métiers de l’économie verte (89 % contre 83 % pour l’ensemble des métiers) mais ce sont majoritairement des CDD de moins de six mois (56 %). Les offres dans les métiers verts concernent à 68 % des employés non qualifiés.

Les métiers verts sont dits « en tension » car ils rencontrent des difficultés de recrutement. Entre 2010 et 2013, les offres d’emploi sont plus nombreuses que le nombre de demandeurs d’emploi recherchant un métier vert.
En revanche le constat est inversé pour les métiers verdissants qui sont saturés. Depuis 2010 les offres sont en baisse alors que la demande augmente.

Définition : Taux de tension = offres d’emploi enregistrées / demandes enregistrées

Les demandeurs d’emploi

Les demandeurs d’emploi positionnés sur les métiers de l’économie verte étaient 3 000 en fin de mois de septembre 2014 et 4 781 en cumul annuel (entre octobre 2013 et septembre 2014). Ils représentent 15 % de l’ensemble de la demande d’emploi en fin de mois (DEFM). Ce sont très majoritairement (90 %) des hommes.

Près de la moitié des demandeurs d’emploi recherchant un métier de l’économie verte disposent d’un niveau de formation égal au BEP ou CAP. Ils sont globalement moins diplômés que l’ensemble des demandeurs d’emploi.

 

 

Indicateurs Métiers verts Métiers verdissants
Combien d’emplois ? 800 19 000
Quels métiers principalement ? Agents de maîtrise énergie eau-chauffage Ouvriers non qualifiés du gros-oeuvre
Quels métiers impactés par les prochains départs à la retraite ? Ouvriers qualifiés assainissement traitement des déchets, Ouvriers qualifiés laboratoires agroalimentaire
Ouvriers non qualifiés traitement des déchets, Architectes libéraux
Conducteurs ramassages des ordures ménagères. Conducteurs automobiles particulières salariés.
Combien de demandeurs d’emploi ? 3 000 demandeurs d'emploi
Quels sont les métiers recherchés par les demandeurs d’emploi ? Entretien des espaces naturels Maçonnerie
Nettoyage des espaces urbains Conduite et livraison par tournées sur courte distance
Combien d’offres collectées ? 200 1 300
Dans quels métiers trouve-t-on le plus d’offres d’emploi ? Métiers du bâtiment (travaux d’étanchéité et d’isolation ;
architecture du BTP ; contrôle et diagnostic technique du bâtiment ;
ingénierie et études du BTP ; conduite de travaux du BTP ;
direction de chantier du BTP…)
Entretiens des espaces verts et naturels
(entretien des espaces naturels ; entretien des espaces verts)
Métiers liés au thermique (maintenance d’installation de chauffage ;
installation et maintenance en froid, conditionnement d’air et installation d’équipements sanitaires et thermiques)
Mécanique automobile
Dans quelles zones d’emploi retrouve-t-on principalement les offres d’emploi ? Bastia et Ajaccio
Dans quelles zones d’emploi, la part des offres d’emploi vertes et verdissantes est-elle plus importante ? Sartène, Propriano et Corte
Quels sont les métiers en tension ? (plus d’offres que de demandeurs d’emploi) Revalorisation de produits industriels Maintenance d’installation de chauffage
Quel vivier en formation initiale en environnement ? 600 élèves en formation initiale en 2012

 

Laboratoire d'Hydrobiologie
DREAL Corse
  • _BACKTO

Espace privé

La Lettre