Promotion et intégration du développement durable


Guide des métiers et formations

ingénieur(e) paysagiste

Description

Le paysagiste est chargé de mettre en valeur notre environnement en créant ou rénovant des espaces verts, et d'opérer des transformations du paysage. Il exerce son activité en milieu urbain ou rural, et peut être consulté lors de la construction d'une autoroute ou de l'implantation d'une ligne TGV. Un regard d'expert Il apporte sa vision d'expert aux maîtres d'ouvrage qui commandent les travaux, aux élus et aux dirigeants des entreprises concernées. Il réalise l'analyse paysagère des sites afin de réaliser un diagnostic, et retient les solutions techniques les plus adaptées. Des plans détaillés Il peut intervenir de l'avant-projet (conception du paysage et directives) à la réalisation et au suivi du chantier. Il réalise les documents de préprojet et de projet finalisé sous forme d'images et de textes (croquis en perspective, plans d'aménagement, esquisses...) Des tâches administratives Le paysagiste élabore les documents administratifs utiles au projet (clauses particulières, règlement de l'appel d'offres, acte d'engagement…), précise les pièces techniques nécessaires (plans des terrassements, réseaux, irrigation, infrastructures, plantations…).

Niveau requis : 2 ou 1

Conditions d'admission

Formation en corse

Diplome préparé :

  • Cette formation n'est pas dispensée en Corse.
    Où :

Formation hors de corse

Diplome préparé :

Cet emploi/métier est accessible avec un Master (Master Recherche, Diplôme d'ingénieur, ...) complété par un Doctorat dans un secteur scientifique (physique, chimie, médecine, géologie, ...). La publication de travaux (articles, ouvrages, thèses, mémoires, ...) contribue à la reconnaissance des compétences professionnelles. La pratique d'une langue étrangère, en particulier l'anglais, est requise.

A savoir

Architecte d'espaces verts Il maîtrise parfaitement les techniques de conception d'espaces verts et d'utilisation des végétaux. Des compétences en architecture, travaux publics, génie civil et horticulture sont utiles. Des connaissances en maçonnerie (murets), électricité (chauffage, éclairage), plomberie et hydraulique (dispositifs d'arrosage), voire mécanique sont parfois requises. La rédaction des documents demande de la rigueur. Il faut savoir utiliser les logiciels de DAO (dessin assisté par ordinateur). Un esprit ouvert La physiologie végétale et la botanique n'ont pas de secrets pour lui. Il s'imprègne des caractéristiques culturelles, historiques et sociales des espaces qu'il aménage. Il sait aussi composer avec les incertitudes liées à des milieux vivants. Créatif, mais réaliste Artiste dans l'âme, il n'en a pas moins les pieds sur terre. Dans ses projets, il tient compte de la nature des sols et du climat, mais aussi du budget. Il sait négocier avec un client pour emporter un marché. Quelques notions juridiques et la connaissance des procédures administratives peuvent également lui servir.

  • _BACKTO

Espace privé

La Lettre